© 2017 par Haut les Vins ! Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon

Haut les Vins est une organisation de vignerons indépendants et propose des dégustations professionnelles

Partons de cette citation de Jules Chauvet: “Chaque vigneron devrait accepter ses vins tels qu’ils sont en réalité et non tels qu’il se les imagine”.
 

Avec cette phrase, nous entrons dans l’univers des vins naturels, ni technologiques, ni industriels, dont l’approche demande en réalité à être précisée car aujourd’hui elle divise là où elle devrait nous rassembler. Un vin naturel est pourtant celui qui ne subit pas de manipulation destinée à faire naître autre chose que ce qu’il peut devenir naturellement.  Ainsi, il en existe 2 grandes familles : certains représentent avant tout traditions et savoir-faire intimement liés à leur origine (les vins de terroir), certains, libérés de la tradition et du terroir, sont principalement l’expression d’un vigneron et d’une philosophie personnelle (on peut les appeler ‘vins d’auteur’).
 

Haut les Vins vous parle des vins de terroir. La notion de terroir (à la française) ne se réduit pas à des considérations climatiques et géographiques. Elle englobe aussi les savoir-faire traditionnels nés des contraintes de leur origine et qui y sont intimement liés. Sous la pression du productivisme agricole et de l’hygiénisme alimentaire d’après-guerre, ces savoir-faire ont laissé la place en toute étape de la production à un interventionnisme épaulé par la technologie : pesticides de synthèse à la vigne, microorganismes sélectionnés et additifs à la cave. Les méthodes culturales et la vinification longuement façonnées des siècles de pratique ont été profondément transformées en quelques années, avec pour conséquence la standardisation des vins : les mêmes cépages, les mêmes techniques, les mêmes additifs, les mêmes microorganismes sélectionnés sont utilisés dans le monde entier.


Les vins de terroir sont fondamentalement inspirés par le refus de cette uniformisation : leur aspiration est de revenir à toutes les nuances et à la sensibilité proches des caractères naturels du vin, en abandonnant le recours systématique aux techniques promues par l’agronomie et l’œnologie moderne.
 

Signe des temps, c’est avant tout le rejet des techniques de manipulation qui a été retenu comme l’objectif principal du mouvement des vins naturels. Pour les vins de terroir, nous y voyons plutôt une condition, voire même le résultat de cette démarche.
 

Produire un vin de terroir demande avant tout une grande connaissance et une grande sensibilité à chaque étape de la production, à commencer bien entendu par le travail de la vigne. Les vins de terroir amènent tous les vignerons qui les produisent à progresser année après année dans leur compréhension et dans leur connaissance, confrontés chaque fois à de nouvelles conditions et des situations particulières fixées par la nature, ils améliorent ou précisent la maîtrise de leur geste en tant que viticulteur, que vinificateur, que dégustateur.
 

Pour nous vignerons rassemblés avec Haut les Vins, notre objectif tient dans cette exigence de précision : il est d’exprimer au mieux toutes les nuances que la nature nous offre au travers du terroir, des cépages et du millésime.
 

Le moyen d’y parvenir est de toujours privilégier les ressources naturelles locales, comme la tradition vigneronne a fait à la perfection avant l’ère de l’agronomie et de l’œnologie moderne :

  • Nous favorisons à la vigne la production de raisins contenant naturellement toutes les protections contre les déviances œnologiques, et contenant potentiellement toute la future complexité et typicité aromatique du vin

  • Nous préférons les pratiques agricoles naturelles sans pesticides, sans herbicides autant que les conditions nous le permettent (bio et biodynamie recommandées)

  • Nous privilégions les microorganismes indigènes (levures, bactéries, microorganismes du sol)

  • Nous ne recourrons à aucun moment de façon préventive et systématique aux interventions et aux manipulations œnologiques
     

Chaque vigneron recherche et poursuit une libre philosophie pour exprimer sa lecture personnelle des nuances du terroir. Notre conviction est qu’aucune technique, aucune philosophie autoritaire ne peut s’ériger en vérité absolue.
 

En ce sens, en parlant des vins de terroirs, nous parlons de culture ancrée dans les savoir-faire et les traditions.
 

Haut les Vins

Vins de terroir, de quoi parle-t-on ?